Rencontre avec Philippe Servoise, responsable du centre DUNE La Londe. Il nous parle de ses débuts en plongée sous-marine, de son parcours professionnel, de son rôle au sein du centre et de ses sites de plongée préférés.

Qui es-tu, et quelle est ta fonction chez DUNE La Londe ?

Je m’appelle Philippe Servoise et je suis le responsable du centre DUNE La Londe.

Quand et comment as-tu commencé la plongée sous-marine ?

J’ai commencé la plongée sous-marine en 1996, avec un ami, à Valenciennes dans le Nord de la France. Il m’a poussé à découvrir cette activité dont je rêvais depuis mon enfance. Mes parents n’avaient pas les moyens de financer ma formation à l’époque, donc quand j’ai eu mon indépendance et que cet ami m’a bousculé pour que je m’inscrive dans un club j’ai sauté le pas. Depuis, je n’ai jamais décroché !

As-tu commencé la plongée en piscine avant de découvrir la plongée en milieu naturel ?

Oui, en piscine. Ensuite, toutes les formations dans le Nord sont principalement faites dans les carrières. Nous n’avons que ça pour nous tremper, mais c’est aussi une très bonne école puisqu’on découvre des conditions particulières, bien différentes de la Méditerranée. Notamment au niveau de la visibilité, puisqu’à 20 mètres il fait déjà noir en carrière. Par contre, nous n’avons pas de notion du courant ou des vagues.

Quelle a été ta formation et quels sont tes diplômes ?

J’ai suivi un cursus très traditionnel au sein de la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins. Je suis actuellement Instructeur Régional sur la Côte d’Azur, je suis à la fois 2ème degré et Instructeur Régional. Au niveau de mes diplômes professionnels, je possède un BEES 1 de plongée et un DE JEPS depuis déjà quelques années. J’ai également les titres de moniteur Nitrox confirmé. Je suis aussi Capitaine 200 depuis 2008, ce qui me permet de piloter l’Eurêka.

Sur quelles destinations as-tu déjà plongé ?

En plongée loisir, j’ai plongé à la Réunion, Guadeloupe, et Martinique. J’en garde d’excellents souvenirs. En France et en Méditerranée, je plonge principalement sur le secteur des îles d’Hyères et en Espagne. Je ne vous le cache pas, je considère que le secteur des îles d’Hyères est un des plus beaux coins pour plonger… Nous avons de belles épaves, et nous avons aussi les fonds marins du Parc national de Port-Cros qui sont magiques.

Quels sont tes sites de plongée préférés à Port-Cros Porquerolles ?

Alors, sur le Parc national, j’ai deux plongées qui sont vraiment des coups de cœur. D’une part, il y a le Sec du Langoustier qui est à Porquerolles, en face de la Presqu’île de Giens. C’est vraiment une plongée très colorée, très vivante, très riche et surtout avec une grande variété d’espèces. Moi, c’est vraiment ça qui me plait, j’ai horreur de plonger lorsque c’est un environnement gris. D’autre part, une autre plongée que j’adore, c’est la Dèche du sarranier qui est entre les deux îles, entre l’île de Port-Cros et l’île de Porquerolles. C’est une plongée qui est en pleine eau, donc il n’est pas toujours possible de la faire. Le site est situé juste derrière les épaves mythiques du secteur, le Grec et le Donator. Bon, j’ai aussi un coup de cœur pour la Gabinière, qui est un gigantesque aquarium…

Comment s’organise une journée type pour toi, en pleine saison ?

J’arrive au centre aux alentours de 7h30 le matin. Mon équipe s’occupe de la gestion et de la vérification du matériel et des vérifications d’usage sur le bateau. Je m’occupe de l’organisation de la journée, avec une prise en compte de la météo pour confirmer le choix des sites qui sont programmés à la semaine et du niveau de mes plongeurs. A 8h, nous accueillons nos premiers clients autour d’un café et nous distribuons le matériel, avec mes équipes. Nous partons ensuite en bateau, avec l’Eurêka. Je suis directeur de plongée. Après les plongées et de retour au centre, je compense tous les postes selon les besoins. Donc en fonction des jours, je participe au gonflage, à la réception et à l’entretien du matériel, ou à l’accueil. J’essaye de rentrer déjeuner chez moi le midi pour avoir un vrai temps de repos. Je suis de retour au centre à 13h30 pour la deuxième session de plongée de la journée : accueil des clients, organisation d’activités avec les plongeurs de l’après-midi et organisation des formations. Sur le site de plongée, je m’occupe des briefings des baptêmes de plongée et des formations. Chaque semaine, nous organisons aussi un tour de snorkeling guidé les lundi, mercredi et vendredi ainsi qu’une plongée crépusculaire le jeudi.

Quelque chose à ajouter ?

Je suis très épanoui dans mon travail ici et je compte bien rester dans le groupe DUNE un moment ! Cela fait maintenant 8 ans que je travaille à La Londe. Je connais très bien le secteur de La Londe, c’est mon secteur de jeu depuis maintenant 8 saisons !

 

Venez rencontrer Philippe au centre, Place de l’hélice, Carré du Port Miramar à La Londe-les-Maures !

philippe servoise plongée